Soulager l’arthrose avec la phytothérapie

L’arthrose est une maladie qui provoque la disparition des cartilages aux extrémité des os. Ils sont alors remplacés par des excroissances osseuses qui rendent les mouvements difficiles et engendre des douleurs plus ou moins supportables. Très courante, elle touche de plus en plus de personnes à travers le monde. L’arthrose est une maladie incurable (pour le moment). Il est cependant possible de ralentir la destruction du cartilage et de soulager les douleurs qu’elle provoque grâce à la phytothérapie.

Mélange tisane Saule blanc Reine des près Harpagophyton Feuilles de cassis Ortie
tissane anti douleur saule blanc reine des pres douleur Harpagophytum cassis ortie
Infusion Infusion gélules gélules Infusion Infusion

Pour aller plus loin : Phytothérapie médecine avec les plantes

arthrose et phythothérapie

Traiter les douleurs de l’arthrose avec la phytothérapie

saule blanc

L’arthrose est une maladie chronique et dégénérative. Il faut donc penser au traitement de la douleur sur le long terme. En effet, pas question de développer une accoutumance – voire même une addiction – aux antidouleurs, ce qui annulerait leurs effets. La phytothérapie est donc essentielle. Le saule blanc et la reine des prés sont très efficaces, car le principe actif de l’aspirine (l’acide acétylsalicylique) vient de ces plantes. Elles ont un effet antalgique et antiinflammatoire. Elles peuvent être consommées en tisane, ou appliquées en cataplasme.

reine des pres douleur

Car en ce qui concerne l’arthrose, l’application locale d’antidouleurs peut être plus efficace que l’absorption. Certaines huiles essentielles ou teintures mères sont très efficaces pour les emplâtres : romarin, gingembre, curcuma, et le macérât huileux d’arnica.

Arthrose : limiter l’inflammation avec la phytothérapie

Harpagophytum

L’arthrose se manifeste par des poussées inflammatoires. Après avoir vu comment traiter la douleur sans risque d’accoutumance, penchons-nous à présent sur le traitement de l’inflammation. La plante phare dans ce cas est l’harpagophyton, à consommer en gélules. Des études en double aveugle ont démontré son efficacité sur l’arrêt de la réaction inflammatoire.

A lire : Soulager les douleurs à la prostate avec la phytothérapie

cassis

Les feuilles de cassis sont riches en flavonoïdes, des substances qui ont un effet anti-inflammatoire et antalgique particulièrement intéressant dans le traitement des douleurs de l’arthrose. Elles peuvent être utilisées broyées et appliquées en cataplasme, mais aussi bues en tisane ou en teinture mère.

ortie

Les feuilles d’ortie, habituellement si nocives avec leur pouvoir urticant, sont aussi d’un grand secours dans le traitement phytothérapeutique de l’arthrose. Vous pouvez les récolter vous-même (attention aux piqures, prenez des gants !) pour les faire sécher, ou les trouver dans le commerce sous forme de gélules ou de sachets de feuilles pour les tisanes.

Conseils complémentaires

Voilà, vous en savez à présent un peu plus sur l’usage de la phytothérapie pour vous aider à mieux vivre avec de l’arthrose. N’oubliez pas cependant d’en discuter avec un professionnel de santé qui pourra vous conseiller : pharmacien, herboriste, phytothérapeute… Certaines plantes peuvent être déconseillées en fonction de votre historique médical ou si vous suivez traitement. En outre, la phytothérapie est là pour accompagner votre traitement médical, non pour s’y substituer. N’arrêtez pas un traitement au long cours sans en parler d’abord avec votre médecin traitant.

Quoi qu’il en soit, si la phytothérapie peut vous aider à soulager votre arthrose, il existe d’autres solutions à mener en parallèle pour vivre au mieux avec cette maladie :

  • Tout d’abord, faites-vous prescrire des séances de kiné. Le praticien vous donnera une liste d’exercice à pratiquer à domicile pour conserver la souplesse de vos articulations et ralentir l’avancée de la maladie.
  • Selon l’Académie de médecine, l’acupuncture est aussi très efficace dans le traitement des douleurs de l’arthrose, surtout au niveau des jambes.
  • Enfin, les cures thermales soulagent grandement l’arthrose et permet de réduire grandement la prise d’antidouleurs. La sécurité sociale et de nombreuses mutuelles remboursent les cures thermales dans le traitement de certaine pathologie.
huile essentielle