Quel tapis de yoga choisir ?

Le tapis, quand on pratique le yoga, c’est primordial. De lui dépendent votre confort pendant les cours et votre sécurité : il ne s’agit pas de glisser pendant les postures et – au choix – de se déchirer un muscle ou péter un bras. Mais devant l’offre pléthorique qui existe, pas facile de s’y retrouver ! Comment choisir ? Voici quelques conseils pour vous aider à prendre une décision.

tapis yoga

Critère de choix numéro 1 : la matière

Lorsque vous irez au magasin faire votre choix, vous vous rendrez compte qu’il existe de très nombreux tapis de yoga différents, dans des matières différentes. Alors interrogez-vous sur vos préférences : matières naturelles (coton, laine, chanvre, caoutchouc…) ou synthétique (mousse, latex…) ? Gardez aussi à l’esprit que certaines matières plastiques contiennent des dérivés chimiques nocifs pour la santé à long terme.

Pensez à tester le tapis avant de l’acheter, car selon votre pratique du yoga, les exercices que vous pratiquez, certaines matières sont plus adaptées que d’autres (trop rêche pour une pratique au sol, trop glissant pour des exercices d’équilibre…).

A lire : le yoga bienfaits : la sérénité au quotidien

De la matière dépend aussi une caractéristique essentielle : l’adhérence du tapis. En effet, le yoga est une discipline où l’on travaille l’équilibre. Pas facile de se détendre et de respirer quand notre tapis est tellement glissant qu’on est obligé de se concentrer (et de se crisper) pour réussir sa posture ! Dommage d’annuler le bénéfice du yoga parce qu’on a mal choisi son tapis…

Critère de choix numéro 2 : l’épaisseur

L’épaisseur du tapis est primordiale pour votre confort pendant les cours. Certaines positions vous feront rester longtemps assis-e, en appui sur les poignets ou à genoux et peuvent vite devenir douloureuses si votre tapis est trop fin. Pour les débutants, préférez un tapis bien rembourré, car les articulations et les muscles ne sont pas encore renforcés.

Critère de choix numéro 3 : la maniabilité

Quand on fait du yoga, une bonne partie de la pratique consiste à trimballer son tapis pour aller en cours : dans le métro, dans la voiture, dans la rue, au travail… Alors, avant d’acheter un tapis, vérifiez son poids et sa taille. Pas la peine de dépasser 1,5 kilos, vous risqueriez de vous déboiter une épaule.

Critère de choix numéro 4 : le prix

On y arrive, au critère qui, le plus souvent, fait pencher la balance vers tel ou tel produit. Et en ce qui concerne les tapis de yoga, vous aurez du mal à vous y retrouver car la fourchette des prix est très très large : du simple au centuple. Voici quelques conseils pour éviter l’erreur d’achat, même si le prix est canon. Déjà, évitez les premiers prix. Certes, vous économiserez de l’argent sur le moment, mais comme ils s’usent très vite, vous serez vite amenez à en acheter un deuxième, un troisième… Ce n’est bon ni pour le porte-monnaie, ni pour l’environnement. Les tapis de qualité, en matériaux plus durables sont un peu plus chers, mais dureront plus longtemps

Critère de choix numéro 5 : l’usage que vous en faites

Oubliez tout ce que vous venez de lire, car en fait, le critère le plus important dans le choix d’un tapis de yoga, ça reste l’usage que vous en aurez.

Vous êtes débutant, vous ne savez pas encore si vous allez accrocher avec le yoga ? Restez raisonnable dans votre investissement. Il sera toujours temps de vous faire offrir un super tapis pour votre anniversaire si vous devenez mordu !

Vous ne déplacez jamais votre tapis car vous avez un casier au club de yoga ? Très bien, alors moquez-vous du poids et prenez un tapis plus grand, plus épais si c’est plus confortable pour vous.

Au final, il n’y a que vous qui sachiez quel tapis vous conviendra le mieux car c’est vous qui pratiquez le yoga.

huile essentielle