Les Plantes Médicinales : La Violette

Violette – Nom latin Viola odorata

violette

La violette, plante médicinale et comestible, est idéale pour les jardins et jardinières. Selon les variétés, elle offre une floraison hivernale ou printanière aux couleurs très variées : blanc, jaune, orange, rose, mauve, violet, bleu, voire multicolore. C’est une plante vivace de la famille des Violacées comme la pensée, mais beaucoup plus rustique que cette dernière.

Pour aller plus loin : Guide de la phytothérapie

On reconnaît les espèces « violettes » ou « pensées » selon le positionnement des pétales :

  • La violette compte 2 pétales vers le haut et trois vers le bas.
  • La pensée compte 4 pétales vers le haut et un vers le bas.

Noms communs : violette de mars, violette de carême, violette des haies, jacées de printemps

Origine : S’adapte à toute la France

Famille : Violacées.

Caractéristiques :

  • Terrain : pH : neutre – Sol : argileux, calcaire ou Humus – Sol drainé
  • Exposition : Soleil à mi ombre
  • Feuillage : Persistant à semi persistant.
  • Méthode de multiplication : Semis et division
  • Taille : jusqu’à 0.30m
  • Comestible : Oui.
  • Floraison ornementale : Oui d’octobre à juillet
  • Bleu-pâle à partir de la fin d’hiver.

Cultiver la violette :

Pour avoir une belle floraison, préférez une terre assez riche et bien drainée. Toutefois, la terre de votre jardin conviendra parfaitement.

Respectez un espacement d’environ 20 cm entre deux plants. La violette ne réclame pratiquement pas d’entretien, arrosez simplement la terre si celle-ci est très sèche. La violette est une plante rustique peu sujette aux maladies et aux parasites. Voici les plus fréquents : l’Oïdium, pourriture grise, pourriture des racines et limaces.

A lire : l’Absinthe romaine

Présent dans tout le bassin méditerranéen à l’état spontané, on le trouve, dans toutes les régions de France, cultivé dans les jardins. Le romarin affectionne les sols sablonneux, calcaires et bien drainés, il supporte des terrains pauvres, arides. Par contre, on évitera de le planter dans des lieux ombragés, humides et non drainés.

Vertus médicinales :

 

UTILISATION INTERNE

Expectorante : les feuilles et les fleurs de la violette odorante soignent les affections broncho-pulmonaires d’intensité faible à modérée, comme la toux, les rhumes et les bronchites.

Sudorifique : elle favorise la transpiration et fait baisser la fièvre, en cas d’état grippal.

Emétique : la violette odorante peut être utilisée pour traiter les indigestions ou les intoxications légères.

Anti-inflammatoire et émolliente : diluée dans un bain, la décoction de violette odorante diminue les douleurs rhumatismales.

Apaisante : en inhalations ou délayée dans un bain, elle calme la nervosité, fait baisser le stress et réduit les insomnies.

Affections respiratoires (toux, rhumes, bronchites) ; états grippaux ; douleurs rhumatismales ; nervosité, stress ou insomnies ; indigestions ou intoxications.

AUTRES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DÉMONTRÉES

Epilepsie, asthme, eczéma, irritations oculaires.

Un peu d’histoire…

La violette odorante fut la fleur préférée de Napoléon qui offrait à Joséphine de Beauharnais un bouquet de violettes à chaque anniversaire de leur mariage.

La violette fut aussi l’emblème et le signe de ralliement des partisans de Napoléon.

Elle est le symbole de l’amour secret, l’humilité et la modestie.

Une autre plante médicinale : Achillée millefeuille

huile essentielle