Les Plantes Médicinales : Le Souci

Souci

souci

Nom latin : Calendula officinalis.

Famille : Astéracées

Origine : Europe

A découvrir : Guide de la phytothérapie

Caractéristiques :

  • Période de floraison : d’avril aux gelées
  • Couleur des fleurs : jaune, orange, brun
  • Type de plante : fleur
  • Type de végétation : annuel
  • Type de feuillage : caduc
  • Hauteur : jusqu’à 70 cm, selon les variétés
  • Toxicité : les fleurs et les boutons floraux sont comestibles
  • Rusticité : gélif
  • Exposition : soleil, mi- ombre
  • Type de sol : ordinaire
  • Acidité du sol : neutre
  • Humidité du sol : normal
  • Utilisation : bordure, massif, rocaille, fleurs coupées
  • Plantation, rempotage : printemps
  • Méthode de multiplication : semis en place en avril
  • Maladies et ravageurs : l’oïdium

Cultiver le souci :

Le souci n’est pas difficile à cultiver.

Plantez-le au soleil ou à la mi-ombre dans une terre drainée. Le souci tolère les sols passablement fertiles, même un peu calcaires et supporte la pollution et les embruns.

Une fois bien installé, il n’est pas très gourmand en eau et peut se contenter d’un arrosage copieux par semaine en pleine terre si la chaleur n’est pas écrasante.

La plante du Sud de la France : Le Thym commun

En pot, l’évaporation étant plus rapide, il sera nécessaire d’arroser le souci plus souvent et de faire quelques apports d’engrais pour le voir fleurir plus longtemps et plus abondamment. L’entretien se limite ensuite à la taille des fleurs fanées à la fois pour des raisons esthétiques mais aussi pour induire la formation de nouveaux boutons. Seul bémol, le souci est sensible à quelques maladies cryptogamiques si le sol est mal drainé ou en cas d’arrosages trop copieux sur le feuillage. Pensez à pulvériser du purin de prêle sur la plante tous les quinze jours de manière préventive.

Propriétés médicinales du souci :

Plante médicinale aux multiples vertus, Calendula officinalis possède des propriétés astringentes, purifiantes, cicatrisantes, fongicides et anti-inflammatoires. En usage externe, elle soigne les problèmes dermatologiques tels que l’acné, les coups de soleil, les petites blessures et les champignons. En usage interne, elle traite les troubles digestifs et sert de dépuratif du foie et de la vésicule. Cette plante est aussi connue pour réguler le cycle menstruel et pour atténuer les douleurs dues aux règles.

Autres propriétés :

Au potager, son odeur est réputée pour éloigner de nombreux insectes comme les pucerons mais son effet reste en réalité limité.

Note : des colorants alimentaires sont fabriqués avec ses fleurs car c’est une plante tinctoriale.

Plus d’articles : Le Tilleul

huile essentielle