Les Plantes Médicinales : Le Pin sylvestre

Pin sylvestre – Nom latin Pinus sylvestris

pin-sylvestre

Conifère possédant des aiguilles groupées par deux. Au Port conique étroit, parfois en dôme et à l’écorce brun-rougeâtre au début du tronc, puis couleur rouille.

A lire : Phytothérapie, se soigner par les plantes

Famille : Pinacées.

Origine : Europe, Eurasie, Amérique du Nord.

Caractéristiques :

  • Terrain : pH : neutre, acide – Sol : drainé, sec
  • Exposition : Soleil à mi ombre
  • Rusticité / Climat : Zone : -15°C
  • Feuillage : Persistant
  • Taille : 8 à 25m
  • Comestible : Oui.
  • Méthode de multiplication : Semis.

Cultiver le pin sylvestre :

Les pins en général aiment la chaleur et résistent bien à la sécheresse, aux vents et aux embruns. Planter vers septembre-octobre tant que la terre ne s’est pas trop refroidie pour favoriser la reprise de l’enracinement.

La plante emblématique du sud de la France : Le Romarin officinal

Arrosez régulièrement les premiers étés suivant la plantation, puis uniquement par temps de sécheresse les 3 ans qui suivent

Propriétés médicinales :

La térébenthine est obtenue par distillation de la résine, elle a des propriétés antiseptiques, urinaires et pulmonaires. Elle se consomme en association avec d’autres produits naturels en baumes expectorants, cataplasmes, etc.

L’huile essentiel d’aiguille de pin sylvestre est antiseptique, oxygénante, stimulante, antalgique, expectorante. Elle est utilisé lors d’affections des voies respiratoires, grippes, fatigue, infection des voies urinaire, rhumatismes, goutte, douleur articulaire et musculaires.

Le pycnogénol est extrait d’écorce des pins, est un concentré d’oligo-proanthocyanidines, un antioxydant puissant. Cette substance agit sur les troubles cardiaque ou veineux, l’hypertension, le diabète et la rétinopathie.

Un autre article : La Rue fétide

L’élixir Pine est utiliser dans les Fleur de Bach, il est destiné à redonner du courage aux personnes trop sujettes à l’auto critique qui sont en insatisfaction permanente et au sentiment permanent de culpabilité qui les poussent à une solitude ou prudence excessive.

huile essentielle