Les Plantes Médicinales : Bétoine officinale

Bétoine officinale – Nom latin Stachys officinalis

bétoine

Belle plante vivace, herbacée, aux feuilles allongées, pubescentes, crénelées sur les bords, disposées en rosettes. La floraison s’étale de juin à septembre, ce sont de belles fleurs groupées en épis de couleur rose ou rougeâtre. La bétoine est connue depuis des siècles pour ses nombreuses vertus médicinales, mais les jeunes pousses étaient jadis employées en salade.

Pour aller plus loin : Phytothérapie le guide

Autre nom : Epiaire officinale,

Famille : Lamiaceae.

Origine : Europe du Nord.

Caractéristiques :

  • Terrain : pH : indifférent – Sol : drainé.
  • Exposition : Soleil à mi-ombre.
  • Rusticité / Climat : Zone : 6 (-22 -17 C)
  • Feuillage : Semi-persistant.
  • Taille : 0,70 m x 0,50 m
  • Comestible : Oui.
  • Floraison ornementale : Oui.
  • Rose foncé en été.

Cultiver la bétoine :

La bétoine n’est pas très exigeante en ce qui concerne la nature du sol, on évitera toutefois les sols trop lourds et les terrains très secs. A l’état sauvage, on la trouve souvent dans des sols à Ph légèrement acides, sous une ombre légère et parfois à des altitudes assez élevées. Elle ne demande pas d’apport particulier sauf si le terrain est vraiment très pauvre.

Une autre plante médicinales : La Bourrache commune

Réalisez la plantation au printemps, à partir de mars, ou en automne, espacez les plants de 40 cm. Quelques arrosages sont indispensables en début de culture, le temps d’un enracinement correct, après la bétoine se débrouille seule. Une taille après la floraison sera pratiquée. Elle résiste très bien aux divers parasites et maladies.

Ses propriétés médicinales :

Très populaire par la passé la bétoine est moins utilisée aujourd’hui, elle possède pourtant des propriétés vulnéraires, sédatives, expectorantes et stomachiques.

A lire : La Camomille

Un peu d’histoire :

La bétoine était utilisée dès l’antiquité, considérée comme une plante magique capable de chasser le mauvais esprit.

Les feuilles séchées étaient utilisées pour remplacer le tabac à priser.

huile essentielle