Les Plantes Médicinales : La Bardane

Bardane – Nom latin Arctium lappa

bardane

La bardane est un légume sauvage ancien. Cette vivace qui peut être cultivée en bisannuelle possède des feuilles de 30 cm à 50 cm, de couleur vert clair sur le dessus et blanc velouté dessous. Ses petites bractées pourpres fleurissent en période estivale et sont équipées de crochets qui se fixent sur nos vêtements ou sur les poils des animaux. En cuisine, ses feuilles s’utilisent crues en salade, ou cuites. On les cuisine comme des épinards. Quant à la racine et la hampe florale, elles ont un goût d’artichaut.

Pour en savoir plus : Phytothérapie la médecine naturelle

Origine : Europe, Asie.

Famille : Astéracées.

Caractéristiques :

  • Terrain : pH : indifférent – Sol : drainant.
  • Exposition : Soleil à mi ombre
  • Rusticité / Climat : Zone : – 25 °C
  • Feuillage : Caduc
  • Taille : 1,5 à 2 m
  • Comestible : Oui.
  • Floraison : Oui
  • Couleur : Violette.
  • Méthode de multiplication : Semis.

Cultiver de la bardane :

La bardane préfère un sol riche, profond et humifère.

Au potager, la bardane est une excellente plante compagne car elle peut protéger les autres plantes du mildiou.

Elle se sème de mars à juin, un arrosage modéré lui suffit.

Les feuilles de la bardane se récoltent de juin à septembre et au fur et à mesure des besoins. Les racines se récoltent en automne.

Une autre super plante : Le Basilic vert

Propriétés médicinales :

La bardane est une plante dépurative, antimicrobactérienne, tonifiante, régulatrice du foie et du système sanguin. Elle possède également des vertus hypoglycémiantes et stimule l’élimination des métaux lourds. On peut donc l’utiliser dans : les abcès dentaires, les anthrax et furoncles, le diabète, l’eczéma et les autres dermatoses, l’acné et les dartres, la rougeole, les rhumatismes et autres problèmes articulaires, les problèmes hépatiques, les infections bucco-pharyngées et la fatigue.

Un peu d’histoire :

Les médecins grecs la surnommaient philanthropos, ce qui signifie « l’amie du genre humain ». Les acteurs romains plaçaient des feuilles de bardane sous leurs masques, pour limiter les effets irritants du cuir sur leur peau en sueur. Par ailleurs, son surnom d’herbe à poux ou d’herbe aux teigneux vient de son utilisation contre les maladies parasitaires de la peau. Henri III fut guéri de la syphilis grâce à de la racine de bardane. En chine, les médecins la prescrivent pour les maladies de concentration « yang » tel que le sang chargé, le diabète, l’hypertension, etc.

Une autre plante médicinales : Bétoine officinale

huile essentielle