Les Plantes Médicinales : L’Arnica américaine

Arnica américaine – Nom latin Arnica chamissonis

arnica-americaine

L’arnica est une plante vivace herbacée, connue depuis des siècles pour soigner les traumatismes, les bosses, les hématomes, les plaies et les coupures, mais aussi les rhumatismes, les courbatures et les entorses. C’est un des grands classiques de la médecine homéopathique et son efficacité n’est plus à démontrer. On attribue à l’arnica d’Amérique des propriétés semblables à l’arnica de montagne.

A lire : Se soigner avec la phyto

Autres noms : Herbe aux chutes, Arnique, arnica de plaine …

Famille : Asteraceae.

Origine : Amérique du Nord.

Caractéristiques :

  • Terrain : pH : acide à neutre – Sol : drainé, léger.
  • Exposition : Soleil.
  • Rusticité / Climat : Zone : 5 (-28 -23 C)
  • Feuillage : Caduc.
  • Taille : 0,50 m x 0,25 m
  • Comestible : Non.
  • Floraison ornementale : Oui.
  • Jaune d’or en été.

Cultiver l’arnica:

Elle est plus facile à cultiver que l’arnica de montagne (Arnica montana), demande des sols plutôt acides, riches et humifères. Elle craint les terrains lourds. Il faut la planter en plein soleil ou sous une ombre légère. Apportez de la terre de bruyère ou du terreau à la plantation. Elle se réalise en automne ou au printemps, les plants sont espacés de 30 cm. Les plants d’arnica devront être arrosés plusieurs fois dans l’année, il faut également tailler les plantes après la floraison.

Plus de plantes : L’Aunée ou encore l’oeil de cheval

Ses propriétés médicinales :

Ce sont surtout les fleurs qui sont cueillies, au tout début de leur épanouissement, on prélève des fleurs saines, de préférence le matin.

Les fleurs sont séchées rapidement au chaud et à l’ombre pour conserver la couleur des fleurs (un grenier semble bien indiqué pour réaliser ce séchage.)

Dans les zones de montagnes, l’arnica égaye les jardins, en été, de ses belles fleurs jaunes. Ses feuilles étaient fumées pour remplacer le tabac, mais il n’a pas d’utilisations culinaires.

Pour continuer : L’Aurone ou encore L’Arquebuse

Outre ses propriétés vulnéraires, elle est aussi prescrite pour soigner les douleurs d’estomac et la tension artérielle. C’est une plante toxique, qui faut utiliser avec précaution, uniquement en usage externe et surtout pas d’automédication avec l’arnica.

huile essentielle