Comment cultiver et utiliser la Marjolaine commune ?

Marjolaine commune – Nom latin Origanum majorana

marjolaine-commune

Originaire du bassin méditerranéen, cette petite plante vivace, proche de l’origan, possède un parfum très agréable, un peu épicé. Ses petites feuilles ovales son entières et c’est en été qu’apparaissent ses petites fleurs blanches groupées en épis. La marjolaine est indispensable dans la cuisine provençale où elle accompagne de nombreux légumes d’été.

A lire : Guide de la phytothérapie

Autres noms : Marjolaine vivace…

Origine : Est du bassin Méditerranéen.

Famille : Lamiaceae.

Caractéristiques :

  • Terrain : pH : indifférent – Sol : Drainant.
  • Exposition : Soleil.
  • Rusticité / Climat : Zone : 7 (-16 C – 12 C).
  • Feuillage : Semi-persistant.
  • Taille : 0,50 m x 0,40 m
  • Comestible : Oui.
  • Floraison ornementale : Oui.
  • Blanche en été.

Cultiver la marjolaine :

La marjolaine se plait au soleil, dans un sol drainé, léger, les sols sablonneux lui conviennent bien. Elle craint le froid, surtout si elle est plantée dans un terrain lourd.

Une autre plante médicinales :  La Menthe verte

Peu d’entretien chez cette plante, quelques arrosages en début de culture, surtout après la plantation. Espacez chaque pied de 50 cm. Un pincement après la plantation, puis une taille ensuite pour permettre à la plante de s’étoffer. Une protection hivernale ou une culture en pots sera indispensable si vous cultivez la marjolaine dans une région froide.

Coupez la marjolaine d’avril à octobre au fur et à mesure de vos besoins, ce sont surtout les feuilles que l’on consomme, mais vous pouvez aussi récolter la plante lorsqu’elle est en fleurs et les consommer. Pour les faire sécher, les tiges de marjolaines doivent être cueillies en début d’été, c’est à ce moment qu’elles sont le plus concentrés en essence.

Vertus médicinales :

La marjolaine est connue comme étant un bon bactéricide, elle possède une action sédative sur le système nerveux. Elle est antispasmodique, carminative et digestive.

Une plante étonnante : La Myrte commune

huile essentielle