Zoom sur les huiles essentielles : précautions et dangers

L’impact des huiles essentielles :

On observe dans chaque huile essentielle plus de 200 substances actives, on y trouve différents alcools, des cétones, des terpènes, des éthers, des phénols, etc. C’est substances aussi nommé principes actifs sont additionnés avec d’autres molécules qui les rendent assimilable par notre organisme. A titre informatif, les médicaments sont pure, c’est-à-dire qu’ils n’ont que des principes actif ce qui par conséquent en étant moins assimilable donnent de nombreux effet secondaire à notre organisme.

Ces concentrés de plantes ont en général de fortes propriétés antivirales, anti-infectieux et antiseptiques. Par conséquence elles sont de bonnes alternatives aux antibiotique qui comme son nom l’indique « détruit la vie », ici les plantes par exemple nous aide à maintenir une bonne flore.

Pour aller plus loin : Comparatif Huile Essentielle

Les paramètres pour choisir son huile essentielle :

On trouve sur le marché français une grande majorité d’huile essentielle de qualités médiocre. Il ne faut utiliser que des huile essentielles 100% naturelles et 100% pure, effectivement il existe de nombreuses huile essentiel de synthèse est donc fausse. Celles-ci n’ont aucunes propriétés thérapeutiques et peut s’avérer toxique. Pour une meilleure conservation choisissez un flacon teinté, de plus la rangé à l’ombre est conseillé pour amoindrir les rayons du soleil. Pensez également à bien refermé le bouchon après utilisation au risque de perde tout le contenu du flacon.

Une huile de qualité doit remplir de nombreux paramètres. L’emplacement de culture de la plante a un enjeu important, par exemple les plantes cultivé en montagne avec de forte altitude vont avoir des principes actifs plus fort car elles auront subit de grande d’amplitude thermique et autres agressions lié au climat qui lui demandant d’augmenter ses effort pour sa survie.

La qualité est intimement lié au processus d’extraction, nombreuses huiles essentielles ont une extraction précipité en conséquence toute les substances actives de l’huile ne pourront être délivrés.

Les contres indications d’utilisation :

Il est possible que vous soyez allergique à certaines huiles essentielles ou tout simplement interdite à la consommation pour certaines huiles si vous êtes enceinte par exemple. Certaines huiles sont à manipuler avec précautions ou uniquement par des spécialistes mais dans tous les cas il est indispensable que vous respectiez la posologie, une goutte reste une goutte. L’huile essentiel est un concentré de molécules qui peut être toxique en cas de sur dosage.

Vous pouvez vous rabattre sur l’hydrothérapie qui est une thérapie plus légère et parfois mieux adapté, elle convient mieux aux personnes fragiles comme les enfants par exemple et peut être tout aussi efficace pour des maux légers. En cas de doute je vous conseille de consulter un spécialiste qui pourra vous éclairer.

  • Les femmes enceintes : Interdit d’utilisation pendant le 1er trimestre de grossesse.
  • Les mamans qui allaitent : Peu d’huiles essentielles autorisées (les principes passe dans le lait)
  • Les enfants : Contre indiquées en dessous de 6 ans.
  • Les patients sous traitement : Demandez l’avis à un spécialiste de l’aromathérapie. Les huiles essentielles peuvent interagir avec le traitement ou la maladie.
  • Les personnes épileptiques : Interdites d’huiles essentielles d’hysope, fenouil, sauge et de romarin (à camphre ou à verbénone).
huile essentielle