Huile essentielle de sauge sclarée

La sauge sclarée est un buisson méditerranéen aux jolies fleurs bleues. Son nom latin est Salvia sclarea et elle est réputée pour être liée à la lune. Ça tombe bien, car c’est aussi l’huile essentielle de référence en ce qui concerne le confort féminin. Régulatrice des cycles, mimant l’action des œstrogènes, antispasmodique… Autant de propriétés qui en font une alliée des femmes à tous les âges de leur vie.

Huile essentielle sauge

  • Régulatrice des cycles menstruels
  • Antispasmodique
  • Relaxante nerveuse
  • Calmante nerveuse
  • Les troubles touchant la sphère uro-génitale
  • Les problèmes de peaux
  • Les problèmes circulatoires et lymphatiques

Quelques mises en garde pour commencer

Faites bien attention à ne pas confondre la sauge sclarée avec la sauge officinale ! Cette dernière est toxique pour le système nerveux et abortive.

A lire : Sélection des huiles essentielles

En raison de son action mimétique de celle des œstrogènes, cette huile essentielle est réservée aux femmes adultes et adolescentes. Les femmes enceintes ou allaitantes ne doivent pas l’utiliser, ni les personnes souffrant de cancer hormono-dépendants.

La voie orale est à proscrire, mais l’huile essentielle de sauge sclarée peut être utilisée par voie orale ou cutanée.

L’huile essentielle des femmes

L’huile essentielle de sauge sclarée contient une molécule appelée sclaréol qui mime l’action de oestrogènes sur le corps humain. Ces dernières jouent un rôle important dans la régulation du cycle menstruel. C’est pourquoi l’huile essentielle de sauge sclarée est si indiquée en cas d’aménorrhée (quand on n’a pas ses règles) ou pendant la période de pré-ménopause où les cycles deviennent assez aléatoires.

Sa richesse en acétate de linalyle (jusqu’à près de 80% !) la rend également spasmolytique (ça veut dire qu’elle apaise les spasmes) et antalgique. Ainsi, l’huile essentielle de sauge sclarée apaise les douleurs liées au SPM (Syndrome Pré Menstruel) et les douleurs dues aux contractions de l’utérus pendant les règles.

saugesclaree

Enfin, toujours grâce au sclaréol qu’elle contient, elle a aussi la propriété de traiter les bouffées de chaleur et les problèmes de sécheresse intime qui surviennent à la ménopause. Pour traiter ces problèmes et passer ce cap difficile plus sereinement, vous pouvez utiliser une synergie d’huiles essentielles de cyprès, d’hélichryse italienne, de lentisque pistachier et, bien sûr, de sauge sclarée. Diluez votre mélange dans de l’huile végétale et massez votre plexus et le bas de votre dos matin et soir 20 jours par mois.

Article sur : l’Huile essentielle de sarriette

Rester au sec

Mais l’huile essentielle de sauge sclarée ne vous aide pas seulement à rester féminine et à l’aise dans votre corps. Elle peut également vous aider à rester sèche, en cas de bouffée de chaleur pendant vos règles ou à l’approche de la ménopause car elle permet de réguler les excès de transpiration. Associée à l’huile végétale de noix de coco, et aux huiles essentielles de palmarosa, et de géranium rosat, elle donne un déodorant naturel qui n’a pas d’effet nocif sur la santé et surtout, qui vous évite de vous transformer en flaque d’eau à chaque fois que vous battez des cils.

Mais pire que les odeurs d’aisselles, il y a les odeurs de pieds. Elles peuvent ruiner un moment romantique ou incruster tout un placard. Il faut agir ! Ajouter le même nombre de gouttes d’huiles essentielles de cyprès, sauge sclarée et menthe poivrée à du talc et saupoudrez l’intérieur des chaussures coupables avec ce mélange avant d’y mettre les pieds. Et si vraiment il y a une GROS problème, vous pouvez en plus enduire vos pieds avant d’enfiler vos chaussettes.

On vous l’avait bien dit, que c’était l’huile de la féminité, non ? 😉

huile essentielle