Huile essentielle de sarriette

Ah la sarrette ! Satureja montana est bien connue pour sa délicieuse participation au fameux mélange appelé « herbes de Provence », mais il s’agit surtout de l’une des huiles essentielles les plus importantes de l’aromathérapie car elle possède des propriétés antiinfectieuses et stimulantes très puissantes.

Huile essentielle sariette

  • Anti-infectieuse et antibactérienne
  • Stimulante immunitaire
  • Tonique générale, physique et sexuelle
  • Stimulante psychique et dynamisante
  • Positivante
  • Les déficiences immunitaires
  • Les infections cutanées
  • Les troubles digestifs
  • Les troubles ORL et respiratoires

Une mise en garde pour commencer

L’huile essentielle de sarriette ne peut être utilisée que par les adultes, à l’exception des femmes enceintes et allaitantes. En effet, elle a une action « cortison-like », c’est-à-dire qu’elle imite les effets de la cortisone sur le corps humain.

A lire : Comparatif huiles essentielles

En cas d’application cutanée, elle doit impérativement être diluée au maximum à 10% (1 goutte d’HE dans 9 gouttes d’huile végétale) car elle est irritante, voir caustique pour la peau. Si vous l’absorbez, diluez la dans un corps gras ou sucré, une cuillère d’huile ou de miel par exemple.

La sarriette vous aide à combattre les infections

L’huile essentielle de sarriette est une alliée de poids face aux maux de l’hiver et autres infections grâce à deux molécules qui la compose en grande partie : le carvacol et le thymol. Derrière ces noms barbares, se cache de grandes propriétés anti infectieuses : bactéricide, microbicide, viricide, fongicide… L’huile essentielle de sarriette est même efficace sur les affections résistantes aux antibiotiques. Voici quelques exemples de l’utilisation que vous pouvez en faire :

Zoom sur : Huile essentielle de saro

  • Traitement des verrues. Ces petites excroissances disgracieuses sur la peau sont causées par un virus. Pour les faire disparaitre, appliquer une goutte d’huile essentielle de sarriette directement sur la verrue matin et soir jusqu’à disparition.
  • Soigner les cystites. Si vous faites partie des malchanceuses, vous avez déjà eu au moins une cystite dans votre vie. Vous savez donc à quel point ça fait mal et vous connaissez le niveau d’angoisse atteint lorsque vous vous rendez compte qu’on est samedi soir et que votre généraliste ne sera pas joignable avant lundi. En revanche, ce que vous ne savez peut-être pas c’est que les antibiotiques ne sont pas forcément nécessaires pour traiter les infections urinaires. Créez une synergie à appliquer en massage sur le bas ventre 3 fois par jour en mélangeant l’huile essentielle de sarriette avec du santal blanc en dilution dans une huile végétale. Pour renforcer l’effet du traitement externe, vous pouvez associez l’HE de sarriette au niaouli, au thym à thujanol et au genévrier. Déposez ce mélange sur une cuillère d’huile ou de miel et laissez fondre en bouche.

Une dose d’énergie pour l’organisme

huile-essentielle-de-sarriette

Outre le fait de détruire les bactéries, champignons et autres virus responsables de tous nos maux, l’huile essentielle de sarriette est aussi un puissant stimulant pour notre organisme. Les phénols et les monoterpènes qu’elle contient sont des molécules qui stimule les glandes corticosurrénales qui, elles, produisent les stéroïdes. L’huile essentielle de sarriette a donc un effet « dopant » naturel. Idéal pour booster les immunités mises à mal par l’hiver ou pour relancer l’organisme après une grosse grippe et retrouver du tonus.

Calme les douleurs

Enfin, l’huile essentielle de sarriette est très utile pour calmer les douleurs, qu’il s’agisse de rhumatismes, d’arthrite ou de douleurs provoquées par une autre infection (par exemple, les courbatures liées à la grippe). Le paramycène qu’elle contient (jusqu’à 25%) est une molécule qui agit à travers la peau et bloque la transmission de l’information « douleur » au cerveau. Concoctez-vous une synergie calmante en associant les huiles essentielles de sarriette, de romarin à camphre et de gaulthérie couchée, diluées dans un macérât huileux d’arnica. Massez les zones douloureuses matin et soir en ajoutant un massage dans la journée au besoin. Vous verrez, c’est souverain !

huile essentielle