Huile essentielle de pamplemousse

Le pamplemousse, ou « pomelo » est un agrume originaire d’Asie, mais il est aujourd’hui cultivé partout dans le monde. En Chine et au Japon, il est utilisé depuis des millénaires pour se purifier la peau. Fruit du pamplemoussier et star de certains régimes complètement inefficaces, le Citrus paradisii n’en reste pas moins un concentré de vitamines et d’antioxydants au goût délicieux, précieux pour affronter les vicissitudes de la vie. L’huile essentielle que l’on obtient en distillant son zeste est elle aussi diablement puissante.

Huile essentielle pamplemousse

  • Stimulante digestive et apéritive
  • Circulatoire veineuse et lymphatique, lipolytique et anti-cellulite
  • Anti-infectieuse, antibactérienne
  • Calmante nerveuse
  • Positivante
  • Les déficiences immunitaires
  • Les douleurs articulaires et musculaires
  • Les cheveux gras, les peaux grasses
  • Les troubles digestifs

Quelques mises en garde pour commencer

Comme toutes les huiles essentielles d’agrumes, l’huile essentielle de pamplemousse est photosensibilisante. Il ne faut donc pas l’appliquer sur la peau avant de s’exposer au soleil, ni même à la lumière au risque de voir apparaître des taches brunes indélébiles sur votre peau.

A lire : Dossier huile essentielle bio

Comme toutes les huiles essentielles d’agrumes, l’huile essentielle de pamplemousse peut être allergisante, irritante et/ou dermocaustique. Il faut donc la diluer avant toute application sur votre peau : maximum 20% d’huile essentielle dans 80% d’huile végétale.

Si vous utilisez cette huile essentielle au long court, prenez garde car consommée à forte dose et sur une longue période, l’huile essentielle de pamplemousse peut être toxique pour les reins.

Assainissez votre intérieur, au propre comme au figuré

L’huile essentielle de pamplemousse est particulièrement adaptée à la diffusion. Elle parfume l’air et, grâce à sa richesse en limonène, elle désinfecte l’atmosphère car elle est bactéricide et antivirale. C’est donc une alliée précieuse quand il y a un-e malade dans la maison et que vous souhaitez éviter que le virus ne se transmette à toute la famille. Elle peut même faire partie de votre « kit de survie au bureau » en prévention pour ne pas chopper la grippe qui décime tout l’open-space. Pour maximiser ses effets, il est possible de l’associer avec les huiles essentielles de Citron ou de bergamote.

pamplemousse

Mais l’huile essentielle de pamplemousse est aussi connue pour sa capacité neurotrope, c’est-à-dire qu’elle se fixe sur le système nerveux et, selon les personnes, elle l’apaise ou le stimule. Avant de l’utiliser, il faut donc la respirer et être attentif à ce qu’il se passe d’extraordinaire en vous, comme dirait Proust. Voyez si vous ressentez plutôt une sensation de calme ou d’énergie, et utilisez là en conséquence.

Une huile essentielle de tout les jours : Huile essentielle de palmarosa

Dans tous les cas, elle est positivante, optimisante et amène de la bonne humeur et de la confiance en soi. Elle peut être utilisée dans les situations difficiles comme les dépressions, maladie chroniques ou même pendant la période des soins palliatifs pour soutenir les malades.

Huile essentielle de pamplemousse, la compagne des épicuriens

Sa richesse en limonène fait de l’huile essentielle de pamplemousse un excellent moyen de débarrasser votre foie et vos reins des toxines, après un gros repas ou une gueule de bois. Le limonène qu’elle contient régule la production de bile et facilite son drainage hors de l’organisme. A contrario, dans les périodes de manque d’appétit et de digestion difficile, elle est apéritive. Pour profiter de ses effets, pourquoi ne pas l’utiliser en cuisine, en « situation de crise » ou même en prévention ? Voici quelques idées : dans un sirop sucré pour aromatiser yaourts, gâteaux, ou salades de fruits, une goutte dans un plat de poisson vapeur, ou même cru, dans une cuillère de miel pour « booster » une infusion circulatoire ou drainante…

S’alléger avec l’huile essentielle de pamplemousse

Car en effet, l’huile essentielle de pamplemousse est diurétique, astringente, drainante et lipolytique. Elle aide l’organisme à déstocker les graisses et favorise l’amincissement. Elle est donc très utile en cas de rétention d’eau, de cellulite et de surpoids et peut être associée avec les huiles essentielles de Fenouil et de criste marine, dans une huile de massage à appliquer sur les jambes le soir avant d’aller au lit. Pensez à bien la diluer dans une huile végétale, comme l’huile d’amande douce par exemple.

A voir : Huile essentielle de millepertuis

huile essentielle