Huile essentielle de palmarosa

Le palmarosa est du genre Cymbopogon, tout comme la citronnelle. Son nom complet est Cymbopogon martinii et, comme sa cousine, il pousse en Asie, en Inde et au Vietnam notamment. D’ailleurs, on l’appelle aussi parfois « géranium des Indes » car son parfum rappelle un peu celui du géranium. Assez peu connue, l’huile essentielle de palmarosa issue de la distillation de ses feuilles, deviendra sans conteste l’une des incontournables de votre trousse de toilette tant elle peut rendre de grands services au quotidien.

Huile essentielle palmarosat

  • Anti-infectieuse
  • Immunostimulante
  • Stimulant cellulaire cutanée
  • Stimulant de la circulation sanguine et lymphatique
  • Neurotonique
  • Harmonisante nerveuse
  • Les troubles dermatologiques
  • Les déficiences immunitaires
  • Les infections uro-génitales et le manque de libido
  • Les infections intestinales
  • Les infections ORL et respiratoires

Une mise en garde pour commencer

L’huile essentielle de palmarosa est un tonique utérin puissant. Elle est donc interdite pendant toute la grossesse sous peine de déclencher un travail prématuré. En revanche, elle peut être utilisée ponctuellement pour faire venir les bébés paresseux qui ont dépassé le terme et pendant l’accouchement, pour renforcer et faciliter les contractions. Elle est aussi interdite durant la période d’allaitement et elle est réservée aux adultes et adolescents.

A lire : Comparatif huile essentielle bio

Enfin, en raison de sa forte teneur en géraniol, elle peut s’avérer allergisante. Les sujets aux peaux sensibles doivent faire un test avant de l’appliquer sur de grandes surfaces.

L’huile essentielle de palmarosa, l’alliée des futures mamans

Comme évoqué ci-dessus, l’huile essentielle de palmarosa stimule l’utérus, tonifie le système nerveux et facilite l’accouchement. Une semaine avant la date prévue (et pas avant !), préparez une synergie : HE de palmarosa, de sauge sclarée, de lavande et de camomille romaine dans de l’huile végétale d’amande douce. Ensuite, appliquez ce mélange sur la face interne des poignets et dans le bas du dos jusqu’au jour J.

Assainissante comme pas deux

huile-essentielle-palmarosa

Un déodorant naturel

La qualité majeure de l’huile essentielle de palmarosa est sa richesse en géraniol qui lui confères un grand pouvoir antibactérien, antifongique et par conséquent, anti mauvaises odeurs. Elle aide à réguler les transpirations excessives et c’est le meilleur des déodorants naturels. Une goutte appliquée sous chaque bras le matin après la douche vous garantit de rester frais toute la journée au moins. En plus, c’est une huile essentielle qui sent très bon. En cas de transpiration excessive, elle peut être associée au talc (vous savez, le même que pour les fesses des bébés) et à l’huile essentielle de menthe.

A voir : Huile essentielle de millepertuis

Soigner les mycoses avec l’huile essentielle de palmarosa

Les excès de transpiration peuvent amener des problèmes encore plus gênants : les mycoses. Elles arrivent généralement dans deux cas : lorsque le terrain est favorable (excès de propreté ou manque d’hygiène) et quand il y a de l’humidité. Au niveau des pieds par exemple. Diluez de l’huile essentielle de palmarosa dans un peu d’huile végétale de votre choix et massez vos pieds propres (nettoyés à l’eau et au savon) en insistant sur les zones « à risques » : dans les plis et entre les orteils. Puis laissez respirer autant que possible. N’oubliez pas de traiter vos chaussures, sinon, les ennuis reviendront. Dans du talc, mélangez de l’huile essentielle de palmarosa, d’arbre à thé (tea tree) et de laurier noble et saupoudrez l’intérieur de vos chaussures. Le traitement peut être long et durer plus de trois semaines.

L’huile essentielle de palmarosa empêche les problèmes de peau de gâcher votre vie

L’huile essentielle de palmarosa, grâce au géraniol qu’elle contient, est aussi très efficace pour lutter contre tous types de problèmes de peau : eczéma, acné, dartres, engelures, escarre… En effet, elle régénère l’épiderme et détruit les germes responsables des inflammations.

Ah, l’acné… qui n’en n’a pas souffert adolescent lorsque le matin au réveil, on apercevait un nouveau bouton qui n’était pas là la veille ? Peu gracieux, souvent source d’angoisse et de moquerie, l’acné n’est pourtant pas réservée aux jeunes. De nombreux adultes en souffrent aussi. Pour le contrer, appliquer sur une peau propre une synergie composée d’huile essentielle de palmarosa, de carotte et de tea tree en dilution dans une huile végétale sèche, comme l’huile de noisette par exemple. Appliquez le matin et le soir, laissez agir 10 minuter et tamponnez avec un linge sec et propre pour absorber l’excès.

huile essentielle