Huile essentielle de myrte vert

Le myrte vert (Myrtus communis cineoliferum) est un arbre qui pousse tout autour de la Méditerranée, du sud de la France à la Grèce, la Sardaigne et même en Egypte. Depuis l’Antiquité, cet arbre est le symbole de l’amour et de la beauté et il est dédié à Vénus. Il est aussi utilisé dans la pharmacopée traditionnelle pour soigner la sphère ORL.

Huile essentielle myrte vert

  • Expectorante et mucolytique
  • Décongestionnante respiratoire, veineuse, lymphatique et prostatique
  • Equilibrante physique et psychique
  • Les déficiences immunitaires
  • Les troubles ORL et respiratoires
  • Les troubles cutanés
  • Les douleurs articulaires et musculaires
  • La digestion difficile

Une mise en garde pour commencer

Attention, il existe trois variétés de myrte : myrte vert, myrte rouge et myrte citronné. Celle dont nous parlons ici est le myrte vert. Comme leurs chémotypes sont différents, leurs propriétés sont différentes elles aussi. En cas de doute, référez-vous toujours au nom latin, qui lui est unique.

Pour plus d’info : Conseil pour choisir ses huiles essentielles

L’huile essentielle de myrte verte doit être manipulée avec précaution car elle contient des composés irritants pour la peau. Elle ne doit pas être utilisée par les femmes enceintes de moins de trois mois ni par les bébés, sauf en diffusion atmosphérique. En cas de doute, consulter un aromathérapeute ou un médecin. Néanmoins, elle est complètement non toxique et peut donc être utilisée par tous, même les personnes âgées ou affaiblies.

Huile essentielle de myrte vert au secours de votre sphère ORL

Petite mise en situation : c’est lundi mais vous vous réveillez avec le nez tellement pris que vous avez la tête comme une pastèque. Vous produisez de la morve en quantité telle que s’il s’agissait d’un carburant, on installerait tout de suite un gazoduc jusque dans votre nez et par-dessus tout ça, vous toussez et vous crachez comme un vieux diesel marin. Catastrophe ! Vous avez une semaine chargée au boulot ! Pas de panique, on a une solution pour vous.

huile-essentielle-myrte-vert

L’huile essentielle de myrte est particulièrement riche en une molécule nommée 1-8 cinéole (elle peut en contenir jusqu’à 30% !). Cet oxyde terpénique a des propriétés très intéressantes et agit sur le système respiratoire. Il est mucolytique (c’est-à-dire qu’il fluidifie le mucus), expectorant (il facilite son expulsion par la toux) et antiinfectieux. L’huile essentielle de myrte vert est donc efficace contre la toux du fumeur mais aussi contre toutes les infections de la sphère ORL qu’elle soit haute (rhume, sinusite, otite…) ou basse (bronchite, trachéite, toux…). Pour soigner une toux grasse, déposez sur une cuillère de miel 1 goutte d’huile essentielle de myrte vert, 1 goutte d’HE d’eucalyptus radié et 1 goutte d’HE de ravintsara. Renouveler 3 fois par jour jusqu’à amélioration.

Découvrez : Huile essentielle d’ylang-ylang

Pour couronner le tout, l’huile essentielle de myrte vert est antibactérienne et antivirale, même par voie de diffusion atmosphérique, en diffusion dans une chambre de malade par exemple. Pour une action plus ciblée et plus « choc », elle peut aussi être utilisée en synergie, diluée dans une huile végétale en association avec les HE d’eucalyptus radié et de menthe poivrée. Massez le haut du dos et la poitrine.

Votre peau a un coup de mou ?

En plus de ses remarquables qualités pour dégager les bronches, l’huile essentielle de myrte vert est tonique et astringente pour la peau. Elle resserre les pores dilatés, contracte les capillaires et raffermit les peaux distendues (grossesse, âge…). C’est donc une huile à utiliser pour lutter contre les vergetures, mais aussi contre les ongles mous ou striés, car son effet astringent agit sur eux aussi. Concoctez un soin pour vos ongles abimés en mariant l’huile essentielle de myrte vert avec les huiles essentielles de géranium et de palmarosa. Diluez dans de l’huile de ricin et massez vos ongles et le bout de vos doigts avant d’aller vous coucher. Attention, l’huile de ricin est un violent laxatif lorsqu’on l’ingère. Interdiction de ronger vos ongles après ça ! Sinon, gare à vous. Mais c’est aussi un bon moyen de perdre cette vilaine habitude, quoiqu’un peu radical…

Tout sur : l’Huile essentielle d’orange douce

huile essentielle