Huile essentielle de marjolaine

La marjolaine (Origanum majorana) est une plante discrète mais néanmoins connue de tous car elle entre dans la composition du célèbre mélange des herbes de Provence aux côtés du thym, du romarin, du serpolet, de l’origan, du basilic, de l’estragon, du laurier noble et de la sarriette. Aussi appelée marjolaine à coquille à cause de la forme de ses fleurs, elle est cultivée depuis l’Antiquité et faisait partie des « jardins de Simples » du Moyen-âge. Présente dans la pharmacopée européenne traditionnelle, elle est aussi très utile en aromathérapie.

Huile essentielle marjolaine

  • Anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique
  • Antidouleur
  • Un tonique et stimulant général
  • Calmante du système nerveux central
  • Les déficiences immunitaires
  • Les insomnies, angoisses
  • Les troubles cutanés
  • Les problèmes digestifs
  • Les douleurs musculaires et articulaires
  • Les troubles ORL

Une mise en garde pour commencer

C’est une huile essentielle très douce. Néanmoins, diluez-la avant de l’appliquer sur la peau car elle peut parfois irriter certains épidermes sensibles.

A lire : Meilleure huile essentielle

La marjolaine, l’huile essentielle des anxieux

La marjolaine est connue depuis toujours pour ses vertus apaisantes par excellence. Grâce à richesse en monoterpènes (terpinène et sabinène), elle détend et relaxe les muscles. Ces mêmes molécules ont aussi des effets anxiolytiques, ce qui permet à l’huile essentielle de marjolaine d’avoir un rôle à jouer dans la lutte contre la dépression. En résumé, l’huile essentielle de marjolaine est efficace contre l’anxiété et le stress, mais aussi contre les maux qui en découlent : maux de ventre, démangeaisons, troubles du sommeil et même les cauchemars. On croit souvent que ces derniers sont l’apanage des têtes blondes qui ont peur des monstres sous le lit (ou dans le placard), mais de nombreux adultes en souffrent aussi. Pour repousser les images qui vous assaillent dès que vous fermez les yeux, préparez une synergie à appliquer sur le plexus solaire le soir avant de vous coucher. Mélangez l’huile essentielle de marjolaine avec les HE de camomille romaine et d’angélique aux vertus apaisantes.

Pour vous renseignez : Huile essentielle de manuka

L’anxiété, le stress et même les cauchemars peuvent survenir après un gros choc émotionnel comme un deuil ou un traumatisme psychologique. L’huile essentielle de marjolaine vous aidera aussi dans cette période délicate. Pure, vous pouvez respirer directement le flacon ou en déposer une goutte sous votre langue en cas de « crise » (flashback après un traumatisme par exemple). Mais au quotidien, elle peut être associée à la verveine exotique et à la camomille dans une huile de massage apaisante.

Huile essentielle de marjolaine, le petit plus dont votre organisme a besoin

En plus de son action anti-stress, l’huile essentielle de marjolaine aide à booster les défenses immunitaires, souvent affaiblies par ce dernier. Les monoterpènes qu’elle contient agissent comme des toniques sur l’organisme, notamment sur le plan intellectuel et immunitaire. Elle combat l’asthénie (une fatigue générale causée par la dépression ou le stress) et régule l’appétit, souvent complètement chamboulé par l’anxiété (hyperphagie ou perte d’appétit).

marjolaine-huile-essentielle

Elle est aussi anti-infectieuse, même sur des bactéries aussi virulentes et résistantes que le staphylocoque doré. En diffusion, elle son action apaisante se conjugue avec la purification de l’atmosphère de la pièce en créant une ambiance ensoleillée grâce à son odeur de vacances.

 « Mets de l’huile ! » : l’huile essentielle de marjolaine au secours de vos articulations

L’huile essentielle de marjolaine à coquille est aussi un bon antalgique et elle apaise les douleurs, comme celles liées aux rhumatismes par exemple. Les personnes âgées pourront s’en servir pour concocter une huile de massage qui leur rendra du confort articulaire et apaisera leurs muscles douloureux. Dans de l’huile végétale d’arnica, mélanger de l’huile essentielle de marjolaine avec les HE de gaulthérie, de laurier noble de romarin à camphre et d’ylang-ylang. Masser les zones douloureuses matin et soir ou jusqu’à 5 fois par jour en cas de très forte douleur.

Mon utérus, l’huile essentielle de marjolaine et moi

Enfin, l’huile essentielle de marjolaine accompagne les femmes tout au long de leur vie car elle lutte à la fois contre les douleurs liées aux règles (grâce à son action spasmolytique) et contre les effets de la ménopause (bouffées de chaleur, jambes lourdes, insomnies…). Vous pouvez l’utiliser en massage sur le bas ventre ou en synergie avec l’huile essentielle de Sauge sclarée qui régule la production d’œstrogènes. Bref, l’huile essentielle de marjolaine est l’alliée des femmes de mère en fille.

huile essentielle