Huile essentielle de géranium

Qui ne connait pas le géranium ? Tellement typique des chalets suisses et savoyards, cette jolie fleur répondant au doux nom de Pelargonium graveolens est considérée par certains comme étant surtout la fleur des mémés à balcon. Détrompez-vous ! Ses si jolies fleurs dont les couleurs vont du blanc au violet, en passant par le rose et le rouge, une fois distillées, cachent de puissantes propriétés et son huile essentielle devrait être l’un des basiques de votre trousse de toilette.

Huile essentielle geranium rosat

  • Cicatrisante et hémostatique
  • Antispasmodique
  • Anti-inflammatoire
  • Anti-infectieuse et antifongique
  • Un immunostimulant
  • Un tonique psychique
  • Un tranquillisant
  • Les troubles dermatologiques

Mise en garde

Cette huile essentielle est fortement déconseillée aux femmes enceintes, allaitantes et aux bébés.

Pour vous aidez : Choisir son huile essentielle

Elle peut être irritante sur la peau et doit donc être diluée dans une huile végétale avant d’être appliquée en massage. Enfin, très riche en composants allergènes, elle doit toujours être dosée sur une petite surface de la peau avant d’être utilisée.

Huile essentielle de géranium : devenez une belle plante

L’huile essentielle de géranium est connue pour ses actions en faveur de la beauté de la peau. Grâce à sa richesse en géraniol et en citronellol, deux monoterpènes, elle est astringente et resserre les tissus ce qui redonne du tonus aux peaux matures (et en fait un formidable antirides), freine la chute des cheveux, combat le phénomène de peau grasse et les vergetures.

Antifongique, antiinflammatoire et antiinfectieuse, elle combat les petites infections qui brouillent notre teint de porcelaine : mycoses, acné, impétigo, herpès… A diluer dans une huile végétale ou dans votre soin de peau habituel.

Lire aussi : Huile essentielle de genévrier

Huile essentielle de géranium à la rescousse contre les brûlures et coups de soleil

Mettons nous en situation : c’est l’été, vous avez enfin quitté la chaleur étouffante de votre ville et vous êtes sur la route de vacances très méritées.

Votre premier réflexe en arrivant : offrir votre corps aux caresses du soleil.

GRAVE ERREUR ! Une heure plus tard, votre peau pâlichonne de citadin n’a plus rien à envier à celle des homards bien cuits.

VITE ! Agissez !

Grâce au géraniol qui la compose, l’huile essentielle de géranium est aussi régénérante et cicatrisante, ce qui lui permet d’apaiser les peaux sensibles sujettes aux rougeurs, mais aussi les cas plus graves, comme les brûlures ou les coups de soleil. Ces derniers peuvent être très dangereux et doivent être pris au sérieux. Pour cela, utilisez l’huile essentielle de géranium en synergie avec de l’huile essentielle de lavande (qui apaise les douleurs) mais surtout en dilution dans de l’huile de calendula. Il s’agit en fait d’un macérât huileux de fleurs de soucis, très réputées pour lutter contre les brûlures, de même que l’huile de millepertuis.

huile-essentielle-de-geranium

Réguler sa glycémie avec l’huile essentielle de géranium

Il est parfois difficile de réguler sa glycémie. Si vous êtes sujet à de gros coups de barre dans la journée ou à d’énormes fringales soudaines, vous souffrez sans doute de crise d’hypoglycémie. Rien de grave en soi, mais elles peuvent être annonciatrices de diabète. Si ces phénomènes se répètent souvent, pensez à consulter un médecin et à faire des analyses sanguines. L’huile essentielle de géranium est un rééquilibrant hormonal et nerveux qui combat l’hypoglycémie et ses symptômes et peut donc par conséquent vous aider à contrôler votre poids. Proposée par Danièle Festy, pharmacienne, voici une formule à utiliser au long court en cures de 3 semaines séparées par 1 semaine d’arrêt à chaque fois. Mélangez :

  • 1 goutte d’HE de carotte
  • 1 goutte d’HE d’hélichryse
  • 1 goutte d’HE de géranium rosat
  • 1 goutte d’HE de romarin à verbénone
  • 1 goutte d’HE de zeste de citron.

Mettre les 5 gouttes dans une cuillère à café d’huile d’olive et laissez fondre en bouche matin, midi et soir avant ou juste après les repas.

N’oubliez pas que ce traitement ne remplace pas le suivit par un diabétologue, ni ne remplace les médicaments, même s’il peut aider à en diminuer les doses !

huile essentielle