Huile essentielle d’angélique : l’herbe aux anges, une panacée

Une huile essentielle au nom latin adorable : Angelica archangelica, autrement appelée « herbe aux anges ». L’angélique est présente dans les « jardins des Simples » depuis le Moyen-Âge, où on la croyait magique tant elle est efficace. Elle était utilisée pour accroître la longévité, pour redonner du tonus et pour lutter contre les infections, même contre la peste ou la lèpre ! L’huile essentielle obtenue par distillation de sa racine a de nombreuses applications en terme de santé et de bien-être.

Huile essentielle angélique

  • Sédative
  • Eupeptique, carminative, apéritive
  • Antispasmodique
  • Anticoagulante
  • Anti-inflammatoire cutanée
  • Tonique
  • Adoucissante

Une mise en garde pour commencer

Les principaux composants chimiques de l’huile essentielle d’angélique sont les monoterpènes parmi lesquels le limonène, présent dans tous les agrumes et photosensibilisant et le phéllandrène, un allergisant. En cas d’application cutanée ou de diffusion, il faut donc absolument la diluer et ne pas s’exposer au soleil, sous peine de voir apparaitre des taches brunes (de type « masque de grossesse ») qui ne partiraient plus jamais.

En outre, cette huile fluidifie le sang. Elle est donc particulièrement contre-indiquée pour les personnes hémophiles, souffrant de problèmes rénaux ou suivant un traitement anticoagulant, comme l’aspirine par exemple.

A utiliser avec précautions donc, mais n’ayez crainte : ses inconvénients sont compensés par ses nombreux avantages !

Huile essentielle d’angélique

Anticoagulante : un atout autant qu’un danger

Si l’action anticoagulante et fluidifiante de l’huile essentielle d’angélique peut être dangereuse pour certaines personnes, elle est en revanche très bénéfique pour d’autres. Ainsi, les personnes souffrant de troubles de la circulation sanguine, qui ont des risques de subir AVC, thromboses, embolies ou phlébites en tireront des avantages, car elle empêche la formation de caillots sanguins. Et niveau confort, elle peut aussi être utilisée pour combattre la sensation de « jambes lourdes ».

Digestion : l’alliée des estomacs paresseux

L’angélique est une plante de la famille des apiacées, comme l’ail, les carottes, le fenouil… Et comme toutes ces plantes, son huile essentielle est – attention, on sort les grands mots – eupeptique, carminative, orexigène et antispasmodique.

SUPER ! Mais qu’est-ce que ça veut dire ?

En résumé, ça veut dire qu’elle favorise une digestion tonique. Eupeptique signifie qu’elle favorise la digestion. Carminative qu’elle favorise l’expulsion des gaz intestinaux. Orexigène qu’elle stimule l’appétit et antispasmodique qu’elle permet de lutter contre les spasmes musculaires.

Pour plus d’info : Conseil pour choisir ses huiles essentielles

L’huile essentielle d’angélique est donc très efficace contre les gaz, les crampes d’estomac, les coliques… et les lendemains de réveillon.

Calmante : dormez comme un bébé

Vous êtes du genre à cogiter sitôt la lumière éteinte ? Vous vous réveillez trois fois par nuits après des cauchemars horribles ? L’huile essentielle d’angélique est peut-être la solution. Réputée pour son action sédative et anxiolytique, elle est une alliée précieuse pour lutter contre les troubles du sommeil et le stress. En bloquant la stimulation du système nerveux par les dopamine ou l’adrénaline, elle empêche l’augmentation du rythme cardiaque ou de la pression artérielle et elle favorise la détente et le sommeil.

Angélique, marquise des antiinfectieux

Enfin, l’huile essentielle d’angélique est redoutable pour lutter contre tous les types d’infections, qu’elles soient virales, bactériennes ou fongiques, des petits maux de l’hiver aux bobos plus embêtants. En pensant toujours à la diluer dans une huile végétale, pour pourrez l’appliquer sur les furoncles, l’impétigo, les mycoses, les ongles incarnés et même le zona pour les traiter de manière efficace.

Découvrez : Huile essentielle d’ylang-ylang

huile essentielle