Comment mieux dormir avec la phytothérapie ?

70% des français souffrent d’insomnie à des degrés divers. Les troubles du sommeil ont des causes multiples et il est souvent compliqué d’en isoler une seule. Lumière bleue des écrans, stress, hormones, sédentarité, alimentation… Si vos nuits ne sont pas réparatrices, il est possible d’agir, avec la phytothérapie par exemple. Elle présente des avantages par rapport aux somnifères, notamment la non-accoutumance et peu d’effets secondaires.

Valériane Cone de Houblon Tisanne Sommeil Macérat Sommeil
valériane cone houblon tisane sommeil melange gemmothérapie
Tisane Tisane Mélange de Tisane Gemmothérapie

La valériane veille sur vos nuits

La valériane est connue depuis l’Antiquité pour ses propriétés somnifères et anxiolytique. Elle prépare à l’endormissement, fait baisser la tension artérielle, ralentit le rythme cardiaque et diminue l’agitation et l’anxiété. Elle améliore aussi la qualité des nuits. Des études ont démontré qu’elle était aussi efficace que les benzodiazépines, sans problème d’accoutumance ni effets secondaires.

Pour allez sur le portail de tout les remèdes : Se soigner avec la phytothérapie

valériane

En revanche, il est de notoriété publique que la valériane a vraiment mauvais goût. En tisane, elle doit donc être associée à des plantes qui renforcent son efficacité tout en réglant ce problème : la mélisse, la fleur d’oranger, la lavande…

Les cônes du houblon pour vous détendre

cone houblon

Ça vous surprendra peut-être, mais le houblon, si connu des buveurs de bière, est aussi votre allié contre les troubles du sommeil. Il est sédatif et facilite la digestion. Vous pouvez le consommer en tisane en faisant infuser ses cônes une dizaine de minute dans une tasse d’eau bouillante.

Pour en savoir plus : Gérer le stress avec la phytothérapie

Les classiques contre les troubles du sommeil : tilleul, verveine et lavande

tisane sommeil

Si vous avez une grand-mère, vous avez forcément déjà vu une boite de tisane intitulée « bonne nuit » ou « sommeil paisible » dans sa cuisine. Ces tisanes contiennent la plupart du temps les trois grands classiques de la phytothérapie en matière de sommeil : le tilleul, la verveine et la lavande. Ces trois plantes sont calmantes, apaisantes et anxiolytiques et facilitent sur la digestion, tout comme le houblon. Ce dernier point est important car une mauvaise digestion peut être la cause des troubles du sommeil.

Je veux mieux dormir grâce à la phytothérapie, mais je n’aime pas la tisane

Vous ne faites pas partie de la team « pisse-mémé » qui apprécie sa boisson chaude après le repas ? Quand vous buvez une tisane, vous vous relevez 5 fois dans la nuit (on a vu mieux pour améliorer son sommeil…) ? Il vous reste la solution de la teinture-mère. Il s’agit de macérâts alcooliques de plantes qui se présentent sous forme de gouttes à prendre plusieurs fois dans la journée.

Conseils complémentaires

Voilà, vous en savez à présent un peu plus sur l’usage de la phytothérapie pour vous aider à mieux dormir. N’oubliez pas cependant d’en discuter avec un professionnel de santé qui pourra vous conseiller : pharmacien, herboriste, phytothérapeute… Certaines plantes peuvent être déconseillées en fonction de votre historique médical ou si vous suivez traitement.

A savoir : Maigrir avec la phytothérapie

De plus, tous ces conseils ne vous seront pas utiles s’ils ne sont pas accompagnés d’un changement de certaines habitudes. Voici quelques conseils complémentaires :

  • Mangez au moins trois heures avant d’aller au lit. Evitez les repas trop riches et préférez les sucres lents et les légumes.
  • Une heure avant d’aller dormir, arrêtez d’utiliser les écrans. La lumière bleue qui s’en dégage mime la lumière du jour pour notre cerveau. Il ne produit donc pas les hormones de l’endormissement déclenchées par la baisse de luminosité.
  • Bien entendu, plus d’excitant (café, thé) après 16h.
  • Faire de l’exercice physique pendant la journée (ne serait-ce qu’un peu de marche à pied) permet de s’endormir plus facilement le soir venu.
  • Baissez le volume. Plus de musique une heure avant le coucher, et si votre chambre donne sur une rue bruyante, pensez aux bouchons anti-bruit !
  • Enfin, si vous sentez que vous baillez, que vos yeux piquent… Allez-vous coucher, même s’il n’est que 20h.

Allez, pipi, les dents et… Au lit !

huile essentielle