L’Alkékenge : c’est quoi comme plante ?

Alkékenge ( Nom latin Physalis alkekengi )

alkekengi

L’alkékenge ou plus poétiquement « amour en cage » est une belle plante vivace à feuillage caduc, surtout connue pour sa baie couleur rouge-orangé enfermé dans un calice, le tout ressemble à une lanterne chinoise. Ses fleurs sont blanches et poussent à l’aisselle des feuilles

Pour en savoir plus sur la phytothérapie : Les plantes médicinales

Autres noms : Amour en cage, physalis, coqueret alkékenge, cerise d’hiver …

Famille : Solanaceae.

Origine : Europe, Asie.

Caractéristiques :

  • Terrain : pH : indifférent – Sol : drainant.
  • Exposition : Soleil
  • Rusticité / Climat : Zone : 6 (-22 -17 C)
  • Feuillage : caduc.
  • Taille : 0,70 m x 0,70 m
  • Comestible : Non.
  • Floraison : Oui
  • Couleur : blanches en été.

Une autre plante médicinale : l’Alliaire

Cultiver l’alkékenge :

Un sol léger, bien drainé, mais avec un peu de matière organique lui convient bien. Laissez-lui un emplacement au soleil ou légèrement ombragé. Apportez un peu de matière organique à la plantation, si le sol en est dépourvu.

Cette plante peut devenir envahissante par ses racines très vigoureuses, laissez-lui suffisamment de place pour qu’elle puisse se développer sans concurrencer ses voisines. Taillez les tiges qui portent les baies, très court, dès qu’elles ne sont plus décoratives (octobre ou novembre). Les plantes vont disparaître complètement l’hiver pour repartir au début du printemps.

Pour consommer en confiture les alkékenges se récoltent bien mûr.

Un autre article : Aloe Vera

Propriété médicinales :

L’alkékenge a des propriétés diurétique, fébrifuge, laxative, expectorant et antirhumatismale. Elle est utilisée dans le traitement des calculs rénaux, l’albuminurie, les affections urinaires, les rhumatismes et la goutte

huile essentielle