Les Plantes Médicinales : La Menthe verte

Menthe verte – Nom latin Mentha spicata

menthe-verte

Plante vivace, herbacée agréablement parfumée. Ses feuilles lancéolées sont claires, dentées. Elle fleurit en été, les fleurs sont groupées en épis allongés. C’est une des menthes les plus communes, intéressante car bien parfumée, mais trop forte, ce qui autorise toutes sortes d’utilisations culinaires.

Pour en savoir plus : Phytothérapie : l’art de se soigner avec les plantes

Origine : Europe du Sud-Est, Asie occidentale.

Famille : Lamiaceae.

Caractéristiques :

  • Terrain : pH : indifférent – Sol : Frais.
  • Exposition : Soleil ou mi-ombre.
  • Rusticité / Climat : Zone : 6 (-22 C – 17 C).
  • Feuillage : Caduc.
  • Taille : 0,50 m x 0,60 m
  • Comestible : Oui.
  • Floraison ornementale : Non.

Cultiver la menthe verte :

En premier lieu, la plantation doit se réaliser dans un sol bien travaillé, en espaçant chaque plant d’au moins 40 cm. Dans le sud de la France, plantez vos menthes en début d’automne ; en septembre et en octobre, cette période est préférable au printemps car les plantes profitent de l’automne, puis de l’hiver pour développer leur système racinaire et sont ainsi plus résistante à la sécheresse quand arrive la saison estivale. En région plus froide et plus arrosée, la plantation peut s’effectuer au printemps (de mars à juin) ou en automne (en septembre et en octobre).

Un autre article : La Myrte commune

En sols un peu pauvres, il est préférable d’apporter à la plantation un amendement organique ; un peu de fumier, des engrais naturels (guano, corne torréfiée, sang desséché) ou du compost, cet apport sera ensuite à renouveler si la menthe donne des signes de faiblesse (pousse plus lente, feuilles d’un vert plus clair ou touffes moins denses…).

L’arrosage reste indispensable au bon développement de la menthe, surtout si elles sont plantées en plein soleil. Il faut arroser régulièrement, de préférence le soir, un arrosage goutte à goutte convient parfaitement.

Le développement important de cette plante peut rapidement devenir un problème. La première solution adoptée par beaucoup, consiste à planter les menthes dans de gros contenants, l’avantage de cette technique est évident, elles restent cantonnées dans un espace défini, de plus elles ne se mélangent pas entre elles, ce qui n’est pas négligeable quand on possède plusieurs espèces. La contrainte est liée à l’arrosage, car il faudra apporter plus d’eau que si elles sont plantées en pleine terre. Une solution intermédiaire existe entre la pleine terre et la culture en pots, il suffit de mettre ses menthes dans des gros pots, puis de les planter directement en terre, en veillant à ce que le bord du pot soit légèrement au-dessus du niveau du sol, pour éviter que les racines ne débordent du pot.

D’autres techniques permettent de limiter la propagation de ces plantes, il suffit de les canaliser en plantant autour d’elles des briques ou des tuiles romaines, ce peut être également une bonne idée pour vous aider à structurer votre jardin en délimitant plusieurs carrés ou autres formes géométriques, dans lesquelles vous planterez vos menthes. Inutile d’enfoncer ces séparations très profondément, 30 cm suffisent, l’enracinement des menthes est assez superficiel.

En ce qui concerne la taille, n’ayez pas peur de rabattre les plantes très court plusieurs fois au cour de l’année, pour favoriser la croissance de nouvelles pousses, vous constaterez que l’arôme de ces jeunes pousses est plus agréable que celui des vieilles tiges. Taillez court également en fin de végétation, au mois de novembre, pensez alors à matérialiser leur emplacement avec un bâton afin d’éviter qu’elles ne soient malencontreusement bêchées avant leur réapparition au printemps.

Plus qu’un arbre : L’Olivier culture et bienfait

Choisissez un terreau assez riche, au besoin ajoutez un peu de compost, ou du fumier bien décomposé. Veillez à effectuer des rempotages réguliers, en moyenne tout le six mois dans des pots légèrement plus grand que le précédent. Cela permet d’apporter un peu de nouveau terreau qui va alimenter la plante.

Vertus médicinales :

La menthe possède de nombreuses vertus: en infusion, elle est tonique, apéritive, elle facilite la digestion, soigne les problèmes de bronches, calme les nerfs, les crampes, les migraines et les insomnies.

Pour ses vertus antiseptiques, on utilise la menthe en gargarisme pour soulager les douleurs dentaires, les maux de gorges et les aphtes. En application externe, pour soigner les coupures et les ecchymoses.

huile essentielle